La Langue des Signes

Comment fonctionne la langue des signes  ?

La langue des signes n'a pas de correspondance terme à terme avec le français.

Les signes s'articulent autour de cinq paramètres (voir ci-dessous).

Le changement d'un seul paramètre modifie le sens du signe parfois radicalement.

Les cinq paramètres sont :

              - la configuration : la forme de la main ; il en existe 60/70 configuration (dactylologie, chiffres, autres...)

              - l'orientation : orientation de la ou des mains configurées ; vers le haut, le bas, horizontal, vertical, à droite ...

              - l'emplacement : désigne l'endroit où les signes se font : tête, front, gorge, torse, taille ...

              - le mouvement : déplacement de la ou des mains ; concerne les doigts, les mains, les poignets, les bras

                                           il peut être rapide, lent, répété, simple, complexe ...

              - l'expression du visage : sert à donner l'intonation de la phrase : étonnement, interrogation, doute ...

La valeur sémantique d'un signe

Chaque signe a une signification, une valeur sémantique et une fonction syntaxique autonome : il peut se traduire par un mot français, mais aussi par un ensemble de mots. La LSF a la capacité d'exprimer tous les degrés d'abstraction.

               • Un signe = Un mot

               • Un signe = Un groupe de mots

                                   Qu’est-ce qui se passe ? Comment allez-vous ?

              • Un signe = Une phrase

                                   Je signe difficilement mais je fais de gros efforts !

L'expression corporelle

Un face à face obligatoire : 

                            Le signeur est face à son interlocuteur dans un espace éclairé.

 

Une distance optimale

                           On reste à une distance, confortable visuellement. Les sourds peuvent signer de loin, dans un

                           milieu bruyant, et même derrière une vitre, ce qui n'est pas le cas dans la communication orale.

Un contact corporel

                           Le contact physique est spontané. Le signeur n'hésite pas à toucher son interlocuteur pour l'appeler.

La LSF est-elle la Langue des Signes Internationale ?

La LSF n’est pas une langue internationale ; une langue des signes est  propre à chaque pays. Cependant des signes sont universels (boire, manger…) et on peut dire que la grammaire est semblable au niveau cognitif et visuelle à trois dimensions. Les lieux d’apprentissage existent pour le public.

 

La langue des signes internationale existe au niveau des instances européennes et mondiales de sourds comme l’EUD (European Union of Deafs) et la FMS (Fédération Mondiale des Sourds).

 

L’expression mimique (corporelle visuelle gestuelle, codes de gestes) peut participer dans la LSF et elle permet de commencer à vous exprimer : iconicité dans le terme linguistique.

 

Qu'est-ce que le français signé ? Comment fonctionne-t-il ?

Le français signé n'est pas la langue des signes. Il correspond au français parlé traduit en gestes. Les signes sont calqués sur chaque mot de la phrase en français. On utilise le vocabulaire de la LSF, mais on respecte la syntaxe du français.